top of page
Rechercher

Métaphore du jardin pour découvrir un des concepts de la sophrologie. (écrit le 14 mars 2021)


La renoncule rampante, le pissenlit, le plantain lancéolé et tant d'autres sont appelés aussi les « mauvaises plantes ». Mais pourquoi les appelle-t-on ainsi ? Avant de répondre à cette question, allons d'abord voir leurs caractéristiques.

Ces plantes sont pour la plupart rustiques, vivaces, autochtones à nos régions, comestibles (sous certaines conditions), médicinales (avec précaution). Toutes attirent les pollinisateurs par leurs floraisons. Ce sont quelques caractéristiques décrites par les botaniques qui les ont étudié.

Il y a encore beaucoup à dire mais revenons à la question pourquoi sont-elles appelées « mauvaises plantes » ? Une mauvaise plante, mauvaise herbe est une plante qui croît spontanément dans un milieu modifié par l'Homme. Nous ne sommes donc pas là dans une observation descriptive objective d'un élément. Non, nous sommes présentement sur une information impliquant une notion subjective liée à un point de vue. Elle est dite mauvaise car non désirée dans le milieu.

Mais où est la sophrologie dans tout cela ? J'y viens.

Il arrive que certaines personnes poussent la porte du cabinet de sophrologie avec une image de soi assez déformée par les informations transmises par l'entourage. Il peut en découler une confiance en soi égrainée, une estime de soi fortement diminuée et d'autres problématiques encore. Mon rôle de sophrologue consiste alors dans un premier temps à accompagner la personne à redécouvrir son schéma corporel et à le distancier de l'image de soi. Mais qu'est-ce qu'un schéma corporel ? Et quelle est la différence entre lui et l’image de soi ? Je pourrai vous donner la définition de ces notions de façon un peu rébarbative, et peut-être que vous trouveriez cela laborieux. C'est pourquoi je vous parle plus haut de jardinage.

Si Renoncule Rampante devait frapper à la porte de mon cabinet, elle pourrait me dire qu'elle se sent mal aimée, pas à sa place, qu'on la rejette car elle prend trop de place et que du coup elle se sent mal, elle n'est pas heureuse dans sa vie. Elle pourrait ajouter qu'elle vient ici pour tester quelque chose de nouveau car tout ce qu'elle a essayé avant n'y a rien fait, elle ne va pas bien. Après une séance où Renoncule Rampante découvrira les bienfaits de la relaxation, me permettra d'entrer dans son univers et où elle énoncera clairement son objectif personnel, je m’attellerai à lui fournir les outils dont elle aura besoin pour qu'elle puisse l'atteindre en toute autonomie.

Les premières séances, hormis la découverte du lâcher-prise, seront beaucoup accès à la reconnexion au corps par les canaux sensoriels, à son rythme. Puis tout au long de l'accompagnement par la détente physique et mentale, la prise de conscience des sensations corporelles et leurs impacts sur l'affect et la psyché, Renoncule Rampante distinguera de plus en plus ce qui fait d'elle ce qu'elle est intrinsèquement (le schéma corporel), de ce qui la construit émotionnellement et socialement (l'image de soi). Mon objectif en tant que sophrologue sera que Renoncule Rampante soit en capacité de distinguer ce qui vient d'elle physiologiquement, de ce qu'elle est prête à accueillir qui vient de son environnement. Ainsi centrée sur ces sensations, Renoncule Rampante sera plus en capacité de se détacher de ce qu'elle ne veut plus. Elle développera alors une image de soi moins emprise par le miroir déformant des informations venant de l'extérieur puisque plus connectée à ses propres perceptions sensorielles.

Renoncule Rampante aura acquis des outils tout au long de l'accompagnement. À elle, par la suite, de continuer en toute autonomie à pratiquer la sophrologie afin de vivre mieux. C'est ce que permet la sophrologie, si elle finit par faire partie du quotidien. C'est une pratique qui respecte la personne dans son unicité, accessible à tou.te.s et qui se découvre au rythme de chacun.e.

Vous souhaitez expérimenter la sophrologie et ses bienfaits, contactez-moi au 0766673438 ou par mail virginiem.sophrologie@gmail.com

L’histoire ne le dira pas, mais peut-être que Renoncule Rampante découvrira ainsi combien les fleurs qui la composent ont une capacité de rayonnement extraordinaire !

En toute non-objectivité de ma part ;)

Merci à Renoncule Rampante de rayonner dans mon jardin, de permettre aux insectes et autres animaux de trouver refuge, nourriture, fraîcheur et tout simplement un cadre bucolique de toute beauté.

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page